Les dévoreurs de Livres

Pour tous les dévoreurs de livres, venez échanger et débattre sur vos bouquins et sagas préférés !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Puisque rien ne dure - Laurence Tardieu

Aller en bas 
AuteurMessage
Morgouille
Lecteur assidu
Lecteur assidu
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 22/06/2009
Age : 29
Localisation : Sainte-Cécile / Bruxelles

MessageSujet: Puisque rien ne dure - Laurence Tardieu   Lun 22 Juin - 21:41



Un petit résumé de mon cru :

Il roule à tout allure sur une autoroute presque déserte. Rien qu’une lettre pour faire revivre un passé. Un passé horriblement douloureux datant de quinze ans, que Vincent s’est forcé à enfouir au plus profond de lui. Il s’est fait croire que cette douleur n’avait jamais été sienne. Mais aujourd’hui, la lettre de Geneviève lui renvoie son passé en pleine figure. Ensemble, ils avaient assisté, impuissants, à la lente agonie de leur couple… A l’heure qu’il est, c’est une mort bien réelle qui guette Geneviève.

______________________________________________________________________________________


Quatrième de couverture :

« Je meurs voilà ce qu'elle m'écrit Vincent je meurs viens me voir viens me revoir une dernière fois que je te voie que je te touche que je t'entende viens me revoir Vincent je meurs. Et au bas de la feuille, en tout petit, presque illisible, son prénom, Geneviève, tracé lui aussi au crayon à papier, comme le reste de la lettre, de la même écriture tremblante, défaillante, si ce n'avait pas été ces mots-là on aurait pu croire à l'écriture d'un enfant, on aurait pu sourire, froisser la feuille, la jeter à la poubelle et l'oublier ; mais non, ce n'est pas un enfant, c'est Geneviève qui meurt. »

______________________________________________________________________________________


Avec Puisque rien ne dure, Laurence Tardieu nous offre ici l’intimité de deux êtres dévorés par la douleur. On se laisse aller à découvrir ce passé déchirant, se demandant quel sentiment peut encore nous engloutir. On se retrouve happé par leur souffrance. La souffrance d’un couple qui se meurt au moment où il a le plus besoin d’être uni.

L’écriture est légère, souple pour en même temps se faire violence, un sujet très dur à la clé : la disparition d’un enfant. A côté de la tristesse, l’angoisse des silences devient lourde. Et pourtant, l’envie de tourner la page se fait pressante. J’ai trouvé là une espèce de suspense raté qui, un caillou dans la gorge, un rocher dans le ventre, m’a tout de même donné l’envie de savoir… « Suspense raté » parce qu’on ne peut pas ne pas deviner ; la fin, on la connaît par la saveur du début… Et si le début est troublant — on ne sait pas encore bien de quelle douleur il s’agit — la fin l’est plus encore… Il a suffit que la mort surgisse par le biais de la maladie pour que l’amour renaisse après quinze ans de chute libre dans un désespoir absolu.

Emue à en pleurer, ces quelques pages m’ont réellement fait mal. On se sent tellement impuissant face à la vie cassée des personnages, et tout ce que Laurence Tardieu nous tend est si crédible, si bien ancré dans la réalité d’aujourd’hui qu’on n’a plus d’excuse à se donner pour se consoler. C’est un sentiment étrange qui m’a envahie en refermant ce livre : j’ai haï ce roman autant que je l’ai aimé. Je lui en veux de ne pas m’avoir fait rêver et je lui suis reconnaissante de m’avoir montré à quel point les choses de la vie peuvent être inexplicables.

Est-ce que quelqu'un l'a lu ? Qu'en avez-vous pensé ?


Dernière édition par Morgouille le Jeu 25 Juin - 15:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Emma
Lecteur assidu
Lecteur assidu
avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 22/06/2009
Age : 33
Localisation : Antibes

MessageSujet: Re: Puisque rien ne dure - Laurence Tardieu   Mer 24 Juin - 19:50

Je n'avais jamais entendu parler de ce livre avant toi. Mais j'avoue que tu m'as donné envie de le lire. La seule chose qui me freine c'est la douleur qu'on doit ressentir tout au long du roman. Certaines douleurs sont magnifiques mais d'autres me mettent dans de ses états!! je ne peux m'empecher de ressentir de l'empathie envers les personnages.
Mais je pense me lancer, une fois que j'aurai le temps
Revenir en haut Aller en bas
Morgouille
Lecteur assidu
Lecteur assidu
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 22/06/2009
Age : 29
Localisation : Sainte-Cécile / Bruxelles

MessageSujet: Re: Puisque rien ne dure - Laurence Tardieu   Jeu 25 Juin - 13:53

C'est clair que la douleur aurait pu me freiner aussi... Mais j'ai décidé de ne pas réfléchir avant de le commencer, sinon je n'étais pas sûre d'arriver à le lire.
C'est un de ces livres où on vit dans le même état que les personnages pendant la lecture, on vit avec eux, en eux... Autant te dire que j'étais pas très belle à voir quand j'avais ce livre en mains. Mais il se lit très vite, d'abord parce qu'il n'est pas très gros ; ensuite, parce qu'on est tellement en souffrance qu'on espère toujours trouver un sourire à la page d'après même si l'on sait que c'est perdu d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Emma
Lecteur assidu
Lecteur assidu
avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 22/06/2009
Age : 33
Localisation : Antibes

MessageSujet: Re: Puisque rien ne dure - Laurence Tardieu   Jeu 25 Juin - 18:02

Et puis les histoires d'amour réelles sont souvent celles qui ont évolué dans la souffrance, étant donné que malgré les évènements durs qui ont pu se produire, l'amour reste aussi beau fort qu'avant.
Décidément tu m'as convaincu. Je le lirais et je te dirais ce que j'en ai pensé (à part pleurer lol)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Puisque rien ne dure - Laurence Tardieu   

Revenir en haut Aller en bas
 
Puisque rien ne dure - Laurence Tardieu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Poème] - Illusion - G
» RIEN DE GRAVE de Justine Lévy
» Gagnez de l'oseil sans rien faire !
» Puisque tu dois t'en aller...
» Yasmina Khadra, un écrivain algérien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les dévoreurs de Livres :: Collections Diverses :: Les Romans Uniques-
Sauter vers: